Septembre 2014, une nouvelle étape pour la ferme des Bleuets !

Contexte   Des événements personnels et professionnels plus ou moins récents, d’origine pécuniaire, matérielle et climatique, ont provoqué un préjudice important sur la ferme depuis un an, en rendant difficile l’achat de poulettes et des matières premières nécessaires à l’élevage et aux cultures. Depuis l’automne 2013, la solidarité de nos proches et ensuite celle des…

Félicité dans la plaine

Ah ce qu’il a pu pleuvoir depuis mi-décembre et jusqu’à ce samedi ! non pas de grosses quantités, mais si souvent, et ce n’est pas fini ! Pourtant le vent qui souffle depuis hier a séché la plaine. J’en ai justement profité cet après-midi pour faire une visite des cultures. La chose est possible en une heure…

L’élevage des poules pondeuses

Une ferme doit s’appuyer sur un équilibre culture/ élevage, notamment pour la question de la fumure : les animaux restituent des déchets, qui mélangés à la paille donnent un fumier qui composté dans l’art de la biodynamie permettent à la terre de constituer cet humus tant recherché.  En plus du besoin de fumure, les poules…

Histoire d’une motivation

  Travailler pour mettre utopie, sensibilité et volonté au service d’un projet. Vivre là en Beauce, mon pays de naissance, ici sur cette ferme où j’ai grandi et acquis mes premiers souvenirs. Installer une alternative à un système agricole qui génère pollution et excédents, désertification et inégalités. Devenir paysan biodynamiste tout en participant au mouvement…

haie-ferme-bleuets

En quelques traits

1987– Naissance de la Ferme des bleuets Début de conversion à l’agriculture biologique 1996-Fin de la reconversionDébut de la pratique de la biodynamie 1998-Première concession de la marque DEMETER Surface cultivée : 61ha  Natures du sol: argileux-limoneux / argileux-calcaire Elevage : Poules pondeuses fermières Unité de travail: Jean-Marie gérant, associé unique Angéline compagne et salariée à temps…

Ne pas se décourager

L’année agricole qui s’achève s’est surtout caractérisée par un climat difficile !  De la pluie depuis le 15 octobre jusqu’à mi-mars et des fenêtres pour semer les cultures de printemps qui ont été quelque peu aléatoires jusqu’au final le 26 juin lorsque la grêle et ses 35 mm de pluie instantanés ont glacés les terres…